CEA
HPC Calcul haute performance
AccueilComplexe de calculLogiciels pour le HPCRecherche et developpementsCollaborations
Complexe de calcul / TGCC / Joliot Curie

TGCC Joliot Curie

Logo GenciLogo TGCC


 
Le supercalculateur français le plus puissant

dédié à la recherche française et européenne


Le supercalculateur Joliot-Curie a été installé fin 2017 au sein du Très grand centre de calcul (TGCC) du CEA, situé à Bruyères-le-Châtel (Essonne), à l’issue d’une procédure d’achat menée par une équipe intégrée GENCI-CEA. La mise en œuvre de Joliot-Curie au sein du TGCC, ainsi que son exploitation, ont été confiées aux équipes opérationnelles de la Direction des applications militaires (DAM) du CEA. Il bénéficie ainsi d’un environnement scientifique et technique de pointe.


 


Joliot-Curie

Partitions principales

La première phase du supercalculateur est composée d’ilots Bull Sequana X1000 avec une puissance crête de ~9 Pflops composée des partitions suivantes :

  • SKL Irene (Skylake):
    • 1 656 nœuds fins bi-processeurs Intel Skylake 8168 à 2,7 GHz avec 24 cœurs par processeur, soit au total 79 488 cœurs de calcul et une puissance de 6,86 Pflop/s,
    • 192 Go de mémoire DDR4/noeud,
    • Réseau d’interconnexion Infiniband EDR.
  • KNL Irene (Knight Landing):
    • 828 noeuds manycore Intel KNL 7250 à 1,4 GHz avec 68 coeurs par processeur, soit au total 56 304 coeurs pour une puissance de 2 Pflop/s,
    • 96 Go de mémoire DDR4 + 16 Go de mémoire MCDRAM/noeud,
    • Réseau d’interconnexion Atos-BULL BXI.

    Depuis fin 2019, une seconde phase composée d’ilots Bull Sequana XH2000, ajoute les partitions suivantes :

  • AMD Irene ROME
    • 2292 noeuds de calcul bi-processeurs AMD Rome (Epyc) à 2,6 GHz avec 64 coeurs par processeur soit un total de 293 376 coeurs de calcul et une puissance de 11,75 PFlop/s,
    • 256 Go de mémoire DDR4 / nœud,
    • Réseau d’interconnexion Infiniband HDR100.
  • Irene V100 - traitement de données/IA
    • 32 noeuds hybrides avec 2 processeurs Intel CascadeLake, 20 coeurs 2.1 GHz et 4 GPU NVIDIA V100 par noeud, soit un total de 128 GPU pour une puissance de 1,13 PFlop/s.

    Dans le cadre du projet Fenix, les partitions suivantes sont également accessibles :

  • Irene V100L
    • 30 noeuds hybrides avec par noeuds : 2 processeurs Intel CascadeLake 18 coeurs 2.6 GHz et 1 GPU NVIDIA V100,
  • Irene V100XL
    • 2 noeuds hybrides avec par noeuds : 4 processeurs Intel CascadeLake 18 coeurs 2.6 GHz, 3 To de mémoire et 1 GPU NVIDIA V100.
    Ressources communes :
    • Irene hybrid : 20 noeuds de visualisation disposant de co-processeurs NVIDIA-P100,
    • Irene xlarge : 5 noeuds dits « grosse mémoire » pour le pré/post traitement disposant de 3 To de mémoire/noeuds et d'un co-processeur NVIDIA-P100,
    • Un stockage local, de type « Scratch », de 5 Po avec une bande passante de 300 Go/s.
    Partition exploratoire - ARM :
    (disponible au premier semestre 2021)

     


    flbJoliot-Curie en images

    Du street art avec C215 dans une salle de calcul, une première performance artistique mondiale.