CEA
HPC Calcul haute performance
AccueilComplexe de calculLogiciels pour le HPCRecherche et developpementsCollaborations
 
Collaborations / En quelques mots

Collaborations

Acteur français majeur dans le domaine du HPC, le CEA et notamment ses équipes du centre DAM Ile-de-France participent à des projets et initiatives nationaux et européens.

Par ailleurs, les équipes HPC du CEA DAM sont fortement engagées au niveau européen. Le CEA est membre fondateur de PRACE et d'ETP4HPC, et participe à des projets R&D des programmes de recherche européens Horizon 2020Horizon Europe de la Commission européenne, et de l'Entreprise commune pour le calcul à haute performance (EuroHPC JU), rassemblant des fonds de la CE et des États participants.
 
Projets européens 

  • ETP4HPC – La plate-forme technologique européenne (ETP) pour le calcul haute performance (HPC) est une association indépendante, industrielle et à but non lucratif. Sa mission principale est de promouvoir la recherche et l'innovation HPC européennes afin de maximiser les avantages économiques et sociétaux du HPC pour la science, l'industrie et les citoyens. ETP4HPC est un membre privé de l'EuroHPC JU et recommande à EuroHPC des priorités de recherche dans le domaine de la technologie et de l'utilisation du HPC via  un agenda de recherche stratégique (SRA, Strategic Research Agenda).

    Le CEA est membre fondateur de la plateforme technologique européenne ETP4HPC, et membre de son comité de pilotage.
  • PRACE, le partenariat pour l'informatique avancée est le service permanent paneuropéen de calcul haute performance fournissant des systèmes de classe mondiale pour une science de classe mondiale. Des systèmes au niveau de performance le plus élevé (Tier-0) sont déployés par l'Allemagne, la France, l'Italie, l'Espagne et la Suisse.

    Le système français Ttier-0 HPC « Joliot Curie », hébergé et opéré dans les locaux du CEA au TGCC, est financé par GENCI et en partie dédié à PRACE.

    Par ailleurs, le CEA participe  aux projets financés par l'UE "PRACE Implementation Phase". Leurs objectifs sont de poursuivre le support à PRACE  et aux services que PRACE offre aux utilisateurs.


Projets européens (en cours)

  • Le "Human Brain Project" a pour objectif de mettre en place une infrastructure de recherche de pointe qui permettra aux chercheurs scientifiques et industriels de faire progresser les connaissances dans les domaines des neurosciences, de l'informatique et de la médecine du cerveau. Ce projet, qui s'achèvera en 2023, est aujourd'hui mené par Ebrains AISBL. Ebrains continuera à fournir ces services à la communauté des neurosciences et du cerveau après la fin du projet HBP.

    Le CEA héberge la composante française du projet et propose également des services informatiques aux communautés des neurosciences en Europe.
     

  • FENIX
    ICEI / FENIX

    Projet d'e-Infrastructure pour le "Human Brain Project"
     
  • Dans le cadre du "Human Brain Project", ICEI/FENIX fournit une infrastructure informatique spécifique (machines et services) à la communauté. Pour y parvenir, cinq grands centres européens de calcul intensif se sont associés pour développer un ensemble de services fédérés, le consortium des  différents sites fournissant une infrastructure homogène aux scientifiques, en cohérence avec leurs programmes nationaux respectifs.
     

  • Les projets SEA visent à faire avancer la vision partagée par le Jülich Supercomputing Center (JSC), le CEA (Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives), Atos et ParTec, concernant l'architecture modulaire des supercalculateurs. Ces quatre partenaires clés ont réuni autour d'eux les meilleures compétences européennes, qu'elles soient académiques ou industrielles, pour renforcer les technologies européennes qui équiperont les futurs ordinateurs Exascale.

  • DEEP-SEA vise à améliorer la gestion et la programmation d'architectures système très hétérogènes. DEEP-SEA est la suite naturelle de la série de projets DEEP. Il vise à faciliter la programmation de l'architecture modulaire du supercalculateur initiée par le projet DEEP-EST – un concept déjà mis en œuvre dans le système JUWELS HPC au Forschungszentrum Jülich et dans le système EuroHPC MeluXina au Luxembourg.

  • RED-SEA explore le réseau d'interconnexion HPC - un goulot d'étranglement potentiel pour l'Exascale. Il vise à étendre et optimiser l'interconnect européen BXI (BullSequana eXascale Interconnect) pour le rendre capable d'alimenter les futurs systèmes européens Exascale. Comme les systèmes HPC ont de plus en plus besoin d'interagir en toute sécurité avec le monde extérieur, y compris les clouds publics, les serveurs de périphérie ou les systèmes HPC tiers, RED-SEA ajoutera également une interface transparente avec Ethernet. Le projet s'appuie sur une technologie développée dans le cadre de projets précédents tels que ExaNest et Mont-Blanc.


  • Sage2
    IO SEA

     
  • IO-SEA a pour objectif de couvrir les aspects d'entrée/sortie et de gestion des données qui aideront à faire face à la pression accrue sur les systèmes de stockage dans le contexte des systèmes exascale. Il vise à concevoir et à développer une nouvelle plateforme de gestion et de stockage basée sur des magasins d'objets, permettant la gestion hiérarchique du stockage (HSM) et la fourniture à la demande de services de stockage. Il s'appuie sur les résultats des projets Sage, Sage 2 et Maestro.
     

  • L'European Processor Initiative (EPI) est un projet mis en œuvre sous forme d'Accord-cadre de partenariat signé par le Consortium avec la Commission européenne (FPA : 800928). Son objectif est de concevoir et de mettre en œuvre une feuille de route pour une nouvelle famille de processeurs européens basse consommation pour le calcul à grande échelle, le Big Data hautes performances et une gamme d'applications émergentes.

  • EUPEX
    EUPEX

     
  • Le pilote EUPEX rassemble des acteurs académiques et commerciaux pour co-concevoir conjointement un système pilote européen modulaire pour preparer l’ Exascale. Ensemble, ils déploieront une plate-forme matérielle et logicielle intégrant des technologies européennes, en particulier l’architecture modulaire pour le HPC (Modular Supercomputing Architecture MSA), pour demontrer leur maturité et leur évolutivité vers l'Exascale.

    L'ambition d'EUPEX est de soutenir activement l'écosystème industriel européen autour du HPC, ainsi que de préparer les applications et les utilisateurs à exploiter efficacement les futurs supercalculateurs exascale européens.
  • HPCQS
    HPCQS

     
  • HPCQS vise à développer, déployer et coordonner une infrastructure fédérée européenne, intégrant étroitement deux simulateurs quantiques contrôlant chacun environ 100+ qubits (bits quantiques) dans les systèmes HPC de niveau 0 Joliot Curie de GENCI (exploité au CEA/TGCC) et le système modulaire JUWELS supercalculateur au JSC. L'intégration transparente du matériel quantique avec les ressources informatiques classiques, créant un système hybride, est une étape essentielle pour utiliser la puissance des ordinateurs quantiques pour gérer les premières applications pratiques.
    Le projet a débuté le 1er décembre 2021, pour une durée de 4 ans. Le projet est dirigé par Prof. Kristel Michielsen du Jülich Supercomputing Center (JSC).

    Le CEA joue un rôle majeur dans le HPCQS : le CEA hébergera l'un des simulateurs quantiques dans son centre de calcul TGCC et assurera son intégration avec les systèmes HPC existants. Par ailleurs, le CEA sera très actif dans le développement et l'adaptation d'applications et d'algorithmes pour tirer pleinement parti de cette nouvelle technologie.

Collaborations internationales

 
  • Le CEA/DAM/DIF entretient d'étroites relations avec ses homologues dans le domaine du HPC.


     
  • Riken
    RIKEN

     
  • Depuis 2002 le CEA et RIKEN collaborent autour de leurs technologies de supercalcul, et sur l’optimisation de diverses applications scientifiques, en particulier sur architectures ARM. Dans le cadre de cette collaboration, le CEA/DIF/DSSI travaille notamment sur les environnements et langages de programmation, l’évaluation de performances et les aspects système.



  Laboratoires communs  

 

Projets nationaux 

 

 

  • "La Maison de la Simulation" est une entité impliquant des partnenaires nationaux ou régionaux (CEA, CNRS, Université d'Orsay et Université de Versailles - St Quentin), qui vise à motiver, soutenir et stimuler les communautés scientifiques pour tirer le meilleur parti des supercalculateurs , notamment ceux déployés dans le cadre du projet européen GENCI et PRACE. En particulier, La Maison de la Simulation coordonne le Centre d'Excellence en Energie européen EoCoE, elle est également partenaire de l’Action de Coordination et d'Accompagnement FocusCoE.

 

Mai 2021